Si, comme on l'a indiqué en introduction, il est impossible de dater l'apparition du premier jouet, nous avons en revanche des témoignages archéologiques de la présence de jouets pour chaque grande civilisation antique, à commencer par les civilisation de la très haute antiquité, qu'il s'agisse de celle de la Vallée de l'Indus, d'Egypte ou de Mésopotamie. Il est à noter que j'exclue d'office de mon propos tout ce qui est un "jeu" type jeu de société, qui existaient aussi dans ces sociétés, mais qui implique des règles fixes. Il ne s'agit pas alors de jouet qui laisse libre cours à l'imagination de l'enfant sur la manière de l'utiliser.

Dans cette partie, je ne peux pas traiter de toutes les civilisations antiques. Sachant que pour beaucoup les sources visuelles ou textuelles que j'ai pu trouver sont très lacunaires, je me contenterai de parler ici de trois aires de civilisations: l'Egypte, le Proche et Moyen-Orient (Syrie, Mésopotamie), et la vallée de l'Indus. Mais la plupart des généralités évoquées ici sont également valables pour d'autres régions.

Comme un peu partout, on retrouve des poupées. Comment, me direz-vous, distinguer une simple statuette votive d'une poupée? En général, l'on s'accorde pour donner le nom de poupée, au sens moderne du terme, à une statuette dont les membres sont articulés. On estime que dans ce cas, il ne s'agit pas d'un objet de culte mais d'un jouet pour enfant. Bien entendu, une statuette non articulée pouvait aussi faire office de poupée, mais il est difficile de le prouver. La poupée se retrouve dans la plupart des civilisations. On connaît ainsi des poupées pour enfants sur nombre de sites archéologiques comme Mohenjo-Daro dans la vallée de l'Indus ou en Egypte dans les tombeaux d'enfants. Ces poupées égyptiennes étant les premières à me faire mentir, car elles ne sont pas articulées et ce sont pourtant clairement des jouets...

Les poupées égyptiennes retrouvées sont d'un type curieux, plates et chevelues:
Poup_e__gypte
(Poupée égyptienne, vers 500 av J-C, British Museum)

Parmi les jouets et jeux qui ne nécessitent qu'un matériel rudimentaire, on trouve tous les jeux de balle. On ne connait pas forcèment les règles précises qui régissaient ces jeux, mais le principe est souvent le même jusqu'à nos jours: posséder la balle et l'amener à un but, se la renvoyer de diverses façons, etc... Bref, rien de très original. Mais si les balles peuvent servir de jouets aux enfants, leur destination première semble être le jeu (ce qui implique une codification des règles), voire le sport... Je ne m'attarde donc sur ce sujet que le temps de vous offrir cette fresque égyptienne montrant un bien curieux jeu de balle...

jeu_de_balle
(Enfants jouant à la balle, Beni Hassan, XIIe dynastie, vers 1970 av. JC. Source: www.selket.de)

Si les Egyptiens semblent avoir connu les dés, il ne semblent pas avoir considéré cela comme un jeu à part entière; ils ne s'agissaient pour eux que d'un élément permettant de jouer aux jeux de société. De même, les osselets, qui connaîtront en Grèce et à Rome un grand succès, s'ils existaient bel et bien aux époques antérieures ne semblent pas y avoir été aussi prisés; du moins n'en avons pas la trace formelle. Mais nous y reviendrons.

Par contre, nous trouvons la trace en Egypte (mais pas seulement) notamment d'un jeu très traditionnel: la toupie. Ainsi on en a trouvé beaucoup dans les tombes d'enfants et même jusque dans le tombeau de Toutankhamon.

Toupie__gypte_toutankhamon
(Toupie trouvée dans le tombeau du Pharaon Toutankhamon, XVIIIe dynastie, autour de 1326 av. J-C)

Les toupies étaient mises en branle de façon manuelle ou à l'aide d'une ficelle. La ficelle était un élément essentiel pour d'autres jouets, plus sophistiqués et très répandus, qui perdurent jusqu'à nos jours: les jouets à tirer.

Il est surprenant de constater l'infinie variété de ces jouets à roulettes attachés au bout d'une ficelle, que le marmot devait, comme aujourd'hui, traîner derrière lui.

On en trouve évidemment beaucoup en forme d'animaux, mais aussi de chariots qui devaient servir à transporter des poupées, des objets divers ou le chat du voisin. Ces jouets à roulettes se trouvent partout et sur tous les continents et à toutes les époques. Ces témoins des jeux d'enfants qui vivaient à une époque si éloignée de la nôtre sont très beaux et ne manquent pas d'être émouvant. C'est une chance que ces objets soient parvenus jusqu'à nous.

Ainsi dans la civilisation de vallée de l'Indus:

Indus__jouet___tirer
(Jouet à tirer, Vallée de l'Indus, IIIe millénaire avant J-C, 2900-1600 av. J-C)

Mohenjo_Daro__jouet___tirer
(Jouet à tirer en forme d'oiseau, Mohenjo-Daro, Vallée de l'Indus)

Ce type de jouets se retrouve également à Sumer, base supposée de l'invention de la roue et de l'écriture par l'Homme, et civilisation très ancienne de Mésopotamie (). La présence de ce type de jouet déjà sophistiqué dans deux des aires de civilisation les plus anciennes de l'histoire humaine (Indus et Mésopotamie) montre une grande attention portée aux enfants et un certain soin apporté à leur procurer de quoi s'occuper. Peut-être s'agissait-il de jouets "de luxe" réservés aux enfants d'une certaine élite? Il est difficile de le dire. En tout cas ils sont la preuve que très tôt dans l'histoire, on s'est bien cassé la tête pour procurer de quoi jouer aux gosses (alors qu'eux-mêmes s'amusaient tout aussi bien avec une branche d'arbre ou en se courant après...).

Jouet___tirer__Sumer
(Boeuf à roulettes, Sumer, IIIe millénaire av. J-C)

Au passage il convient de faire une légère digression vers le monde précolombien. Les brillantes civilisations qui fleurirent en Amérique centrales et dans les Andes sont réputées pour leur avancement technique et intellectuel mais aussi pour n'avoir pas connu un objet aussi banalement simple et utile que la roue. S'il est vrai qu'ils n'utilisèrent pas la roue pour le transport ou d'autres activités économiques, il semble bien néanmoins que le principe de roue ne leur était pas inconnu et qu'ils s'en servaient... pour créer des jouets à roulettes pour leurs enfants! On trouve ainsi au Mexique précolombien des jaguars, des singes et surtout des chiens à roulettes! (Beaucoup sont recensés ICI).

chien_mexique
(Chien à roulettes, Zapotèque? 250-700 ap. J-C?)

Mais revenons à l'ancien monde... Nous possédons a priori moins d'objets de ce type pour ce qui concerne l'Egypte. Par contre, nous avons quelques objets articulés que nous ne pouvons appeler automates, mais qui en sont les ancêtres directs. Il est difficile de dire si ces objets avaient réellement une fonction de jouet, mais cela est plus que plausible. Il s'agit de personnages ou d'animaux partiellement articulés. Ainsi il existe dans un musée berlinois un crocodile dont la machoire est articulée. Dans le Rijksmuseum van Oudheden à Leyde aux Pays-Bas, se trouve ce très curieux personnage articulé qui fait le geste de moudre le grain quand on actionne la ficelle. Il s'agit d'un jouet déjà fort sophistiqué, sans doute destiné à un enfant des classes aisés; pourtant le personnage est figuré dans une attitude très populaire.

automate_egypte_ancienne
(Jouet articulé, Egypte, date inconnue, Rijksmuseum van Oudheden, Leyde)

Voilà pour ce trop rapide survol des jouets dans les civilisations antiques hors de la Grèce et Rome. Nous évoquerons ces deux civilisations et les jouets qu'elles ont donné à leurs enfants une prochaine fois. Je peux déjà dire que dans ces deux civilisations, on retrouve des permanences héritées de ce que nous venons d'évoquer, mais également beaucoup d'inventions et de nouveautés. Ah, ils savaient s'amuser ces petits Grecs, et nous leur devons pas mal de jouets!