NB: La plupart des images présentées ici (celles en noir et blanc) proviennent de la base Atlas recensant les oeuvres du musée du Louvre. Je suis désolé pour l'absence de couleurs, mais elles sont néanmoins de bonne qualité et rares à trouver par ailleurs.

NB-bis: J'ai volontairement choisi de ne pas distinguer les jouets issus des civilisations grecques et romaines et ai tout mélangé. Les séparer aurait paru artificiel et peu pertinent, tant ces deux civilisations procèdent l'une de l'autre et s'imbriquent souvent.

Tous les jouets abordés précédemment se retrouvent chez les petits Grecs et les petits Romains (et sans doute par imprégnation chez les populations qui leur sont proches: Gaulois, Ibères, Carthaginois, Phéniciens, etc, etc...). Parfois, ceux-ci sont sensiblement améliorés et modifiés. Commençons par ce type de jouet avant de nous intéresser à ceux qui présentent une innovation certaine.

Comme depuis les débuts de l'ère historique, on trouve en Grèce et à Rome ces fameux jouets à tirer. Par exemple ce très joli boeuf à roulettes d'époque archaïque.

buffle___roulettes___poque_archa_que
(Buffle à roulettes, époque grecque archaïque (VIIe-Ve s. av. J-C), Italie du Sud, Musée du Louvre)

Les poupées demeurent également un élément de permanence, mais elles connaissent quelques évolutions techniques. Dans les poupées grecques, les membres articulés deviennent la norme. Les membres sont modelés à part du tronc et fixés ensuite dans les trous prévus à cet effet par un système de tenons. Même au sein de la Grèce, les évolutions se font jour: à l'époque archaïque, les jambes des poupées se fixent aux hanches (comme nos poupées Barbie actuelles), tandis qu'un siècle après, en pleine période athénienne classique, l'articulation se fait au niveau du genou.

poup_e__vers_400_av_JC
(Poupée, IVe s. av. J-C, Cyrénaïque, Musée du Louvre)

Plus tardivement, aux époques hellénistique (suivant les conquêtes d'Alexandre le Grand) puis romaine, les poupées s'ornent souvent d'une jupe dont l'utilité est de dissimuler ces articulations justement.

poup_e_terre_cuite__maecius___poque_romaine
(Poupée d'amazone, Epoque romaine impériale, Asie Mineure, signé: Maecius, Musée du Louvre)

On le voit clairement, qu'elles soient grecques ou romaines, les poupées ont désormais des canons copiés sur ceux de la statuaire religieuse. Et en effet, outre son aspect purement "jouet", la poupée se charge d'une fonction rituelle (elle est souvent dédiée à un dieu: Dionysos ou Artémis) et semblent avoir été l'objet de cérémonie plus ou moins "de passage" de l'enfance vers l'âge adulte pour la jeune fille qui, la veille de son mariage, déposait sa poupée dans un temple.

Poup_e
(Poupée, IIIe s. av J-C, Tarente (Italie du Sud), Musée du Louvre)

Les jeux de balle sont également très présents, mais plus pour leur côté sportif. Toutefois il est certain que les enfants avaient aussi des balles et qu'ils jouaient avec, que ce soit en imitant les sports adultes ou en inventant leurs propres règles.

balle___poque_hell_nistique
(Balle, époque hellénistique, Thèbes, Musée du Louvre)

Les toupies, dont nous avons vu l'ancienneté, demeurent au travers des âges sans connaître de changement fondamental.

toupie___poque_hell_nistique
(Toupie, Epoque hellénistique, Grèce, Musée du Louvre)

La Grèce puis surtout Rome, réemploie aussi le dé, en transformant ce qui n'était jusqu'à alors qu'un élément de jeu de société en un jeu à part entière. Alors certes, nous sommes ici plutôt dans des jeux d'adultes, de hasard et d'argent. Mais quand on sait la popularité énorme des dés dans toutes les couches de la population romaine et chez les légionnaires, il n'était pas possible de le passer sous silence. On jouait déjà à des jeux de type 421.
d____poque_hell_nistique

(Dé, époque hellénistique, Italie du Sud, Musée du Louvre)

Passons maintenant aux innovations gréco-latines. A côté de cette espèce de passion dévorante pour les dés, les Romains et Grecs avaient celle des osselets. Que les osselets aient existé auparavant, sans nul doute, mais nous en gardons peu de trace. A Rome les osselets ne sont pas qu'un jeu: ils ont même leur place dans l'art!
Les osselets sont en général fabriqués avec des os de moutons ou de porc (les os du pied, notamment l'astragale, qui était le nom des osselet en grec et désigne aujourd'hui un os du pied). Les règles de ce jeu d'adresse sont alors formalisées et connaissent plusieurs variantes: en dehors du jeu que nous connaissons encore qui consiste à lancer et rattraper d'une certaine façon les osselets, on les utilise également comme dés à quatre faces (deux étroites et deux larges) ou comme des billes, comme en témoigne cette représentation de jeunes filles jouant au "jeu du cercle" avec des osselets.

jeu_d_osselets__vers_500_av_JC
(Joueuses d'osselets, Ve s. av J-C, Grèce, Musée du Louvre)

Le but de cette variante était de placer ses osselets à l'intérieur d'un cercle tracé et d'en déloger ceux de l'adversaire.

L'osselet prend alors une place qui semble très importante parmi les différents jeux d'enfants, au point qu'on créé pour ranger ou célébrer ce jouet le plus simple du monde (un os animal) de très beaux objets et oeuvres d'art.

boite___osselets__t_te_d_Heracles__vers__50
(Boite à osselets en forme de tête d'Héraclès, 50 av J-C, Asie Mineure, Musée du Louvre)

Roman_statue_of_girl_playing_astragaloi_14_aC
(Jeune fille jouant aux osselets, Epoque romaine, Antikenmuseum Berlin)

Une autre innovation grecque majeure est très simple et toujours d'actualité: le yo-yo. Comme on n'en trouve pas trace avant, on en déduit que les Grecs en sont les inventeurs. Jusqu'à nos jours, ni le principe ni la forme ne semblent avoir évolué, ce qui en fait sans doute l'un des jouets les plus constants de l'histoire. Constant dans sa forme, mais pas dans son utilisation, qui disparaît avec l'Antiquité. Ce jeu ne réapparait en Europe qu'à la Renaissance.

yoyo___poque_hell_nistique
(Yo-yo, Epoque hellénistique, Grèce, Musée du Louvre)

Le yo-yo en Grèce semble avoir joui d'une popularité importante, au point qu'on le croise d'aventure sur les fameuses poteries à figures rouges...

yoyo
(Jeune homme jouant au yo-yo, Attique, vers 440 av. J-C, Musée antique de Berlin)

Pour finir cet article, un petit mot sur une dernière invention grecque, qui existe jusqu'à aujourd'hui, mais qui montre que les Grecs, jamais à court d'imagination, ont également été les premiers à insérer dans le jeu d'enfant des jouets leur permettant un simulacre de vie d'adulte, avec l'introduction pour les petites filles des premières dinettes! Comme celles de nos jours, on y trouve, en miniature, tout un attirail de cuisine. Ce qui en dit long à la fois sur le génie créateur des Grecs et sur leur considération très élevée du rôle de la femme dans la société...

dinette___poque_hell_nistique
(Cratère miniature, élément de dinette, Epoque hellénistique, Musée du Louvre)

Bon je sais, cette photo rend mal justice au côté "miniature" de l'objet, mais vous pouvez me croire sur parole, il ne mesure que 4 cm de haut.

Voilà pour ce qui est des grandes tendances que j'ai pu dégager des jouets au cours de l'Antiquité... Mais je suis ouvert à tout commentaire constructif, suggestion ou complément d'information sur ce vaste sujet.

* Concernant toutes les civilisations antiques non citées dans ce message ni dans le précédent: je suis preneur de toute photo ou écrit sur le thème des jouets dans les populations chinoises, indiennes, gauloises et autres pendant l'Antiquité.